::   Accueil    ::   Biographie    ::   Adhésion à l'association    ::   Bulletins    ::   Liens    ::   Livres    ::   Coordonnées   ::

10 décembre 2009 - Lecture de "Bariona, ou le fils du tonnerre"


24 octobre 2009 - Journée de la Transmission


Exposition Paul Feller, La voix de l'apprentissage (pdf)


Pièce de théâtre de Noël de Jean-Paul Sartre - une réflexion du père Paul Andrews


Paul FELLER (1913 - 1979)

Paul Feller, le fondateur des collections qui constituent la Maison de l'Outil et de la Pensée Ouvrière a commencé sa quête en 1954. 2004 fête donc un triple anniversaire de ce qui est devenu, au fil du temps, une véritable institution : 50 ans depuis le début des collections, 30 ans de mise en place de l'Exposition et de la Bibliothèque, 25 ans depuis la disparition de P. Feller et de la création de l'association qu'il a suggérée afin de faire connaître sa Pensée, l'Association des amis de Paul Feller.

Lors de l'inauguration du 15 juin 1974, P. Feller présentait une quinzaine de vitrines au premier étage de l'Hôtel de Mauroy; aujourd'hui, près de 65 vitrines sont offertes à la vue du public sur les 2 niveaux de cet Hôtel Rennaissance qui forme un écrin incomparable à une collection devenue unique par sa diversité, son unité et sa présentation. De nombreux amis de P. Feller, ont contribué à la réussite de l'aventure, en premier lieu les Compagnons du Devoir, sans lesquels son oeuvre n'aurait sans doute pas pu prendre une telle envergure. D'autres de ses fidèles, comme Hubert Fandre et Daniel Pillant ont continué la mise en scène des outils de « façonnage à main » en suivant les recommandations écrites dans le détail par Paul Feller.

Mais en 1974, la Bibliothèque n'existait pas : les livres étaient stockés dans les caves. En 1988, les Compagnons du Devoir restauraient et édifiaient un bâtiment en pan de bois. Gérard Pierré qui collabora de nombreuses années avec Paul Feller , s'attela alors à la tache, pendant 17 ans, à la suite de Jérôme Radwan pour permettre l'exploitation de cette bibliothèque qui compte aujourd'hui près de 35000 ouvrages. Cette année, la « mise en réseau » avec la Médiathèque de l'Agglomération Troyenne (MAT), permet aux utilisateurs d'Internet d'interroger le fichier à distance. La Maison de l'Outil et de la Pensée Ouvrière devient ainsi un « centre de ressources » incontournable dans le domaine des métiers, de la culture ouvrière et de la transmission des connaissances.

En septembre, la réédition par la maison Hachette (édition EPA) du livre que P. Feller a écrit en 1969 en collaboration avec Fernand Touret, « l'Outil » va permettre au grand public d'aborder la Pensée de Paul Feller sous un angle plus « scientifique » que ce qu'il souhaitait exprimer. Peu importe, les outils qui illustrent le texte, sont suffisament porteurs de l'Esprit Ouvrier pour que la rencontre puisse se faire avec les lecteurs. En fait, le message de P. Feller est facile à exprimer mais il peut paraître hors de propos, d'un autre temps dans une société séduite par le monde virtuel, où le terme d'Ouvrier est facilement connoté d'échec social. Le choix de la dénomination de la Maison de l'Outil et de la Pensée Ouvrière démontre tout le projet du fondateur : ce ne doit pas être un lieu destiné à la conservation d'un monde révolu, le monde ouvrier, mais bien un centre de ressource de ce monde. Plus encore, tout ceux qui sont chargés de l'éducation d'un adolescent peuvent venir s'y ressourcer et analyser la pédagogie de la transmission, telle qu'elle fut pratiquée depuis le début de l'Humanité dans le grand champ de progrès qu'elle a toujours déployé malgrès les chaos de l'histoire. Il faut pour cela qu'une part capitale de la société se reveille, sans doute est-elle sur la voie de la réflexion, c'est tout au moins ce que pensait Paul Feller quand il proposait à notre sagacité, « l'Esprit ouvrier reviendra-t-il ? Je sens qu'il revient déjà... »

Dominique Naert
Président de l'Association des Amis de Paul Feller

(extrait de l'éditorial de Transmettre n°1, le bulletin de l'Association des Amis de Paul Feller)

Interview de Dominique NAERT le 22 janvier 2009 sur RCF Aube

graphisme: www.bretagne-site-internet.com